sportsregions
Envie de participer ?

Le Bridgeur Blois

Le Bridgeur Blois, 68 avenue Wilson, 41000 BLOIS

07

avril 2024

99 ans de Micheline Hingant

Publié il y a 1 mois par Jean DUCHENE

99 ans de Micheline Hingant

Vendredi 5 Avril 2024, nous nous retrouvions pour une après-midi de bridge en l'honneur de Micheline Hingant, notre doyenne, pour lui fêter dignement ses 99 ans !

Micheline, toujours bon pied, bon œil, était partie de l'île d'Oléron le matin à 6h30 pour être à l'heure pour ce tournoi dans son club, "Le Bridgeur Blois".

 

Un tournoi ou Micheline assise en Nord au beau milieu de la salle toute la durée des 24 donnes jouées, à pu tranquillement profiter de la présence de nombreux joueurs et joueuses venus avec plaisir participer ensemble à ce moment très convivial.

A noter, que pour la dernière position jouée, nous recevions avec Micheline à notre table, Lucette Boire notre présidente accompagnée de mon binôme habituel Marc Mocydlarz : ils n'ont pas été déçus ! 2 donnes, 2 grands chelems ! Un 7 pique sans impasse et une coupe de l'as d'entame, et un 7 Sans Atout ou même l'entame n'a pas fait trop réfléchir Micheline !

( Admettons que ces 2 donnes étaient un peu arrangées, mais comment faire autrement quand on sait que le vrai jour d'anniversaire de Micheline est le 1er Avril !!! )

 

Suite à une remise de bouquet par la Mairie de Blois et la présence d'une adjointe en nos locaux, ainsi que le bouquet du club offert des mains de Lucette au nom de tous , nous avons pu nous retrouver au buffet où le grignotage était spécialement sucré, d'une part avec des gâteaux tout droit sortis de l'école hôtelière et apportés sans encombre par Claude et Sylvie Chéry, et d'autre part avec plusieurs produits faits maison par quelques bénévoles, plus souvent féminines que masculines d'ailleurs !

 

Un petit florilège de photos vous est présenté, et chacun devrait s'y retrouver à un endroit ou à un autre.

 

Un grand merci à tous pour la participation, ainsi qu'au fils de Micheline qui à fait le trajet d'Oléron tout spécialement. 

 

Philippe Quenolle

 

 

 

Commentaires